Après ses études de mime auprès de Jim Donlon (San-Francisco), Paul J. Curtis (New-York) et Ella Jaroszewicz (Paris), de danse contemporaine avec J.Taffanel et J.Patarozzi (Montpellier), et des stages de jeu d'acteur avec les acteurs du Théâtre Laboratoire Jerzy Grotowski (Bordeaux, Pologne), Élisabeth Cecchi obtient, en 1982, une bourse d'étude :

e_cecchi

"Le théâtre masqué dans sa fonction sacrée et rituelle à Bali"

Pendant cinq ans, en complément de ses études universitaires à ASTI (Université de Danse et de Musique à Denpasar, Bali, Indonésie), elle bénéficie de l'enseignement privé de maîtres de danse masquée tels que I Madé Pasek Tempo, I Gedé Gerùh et I Gusti Nguràh Gargita.
Depuis 1983 elle est invitée à participer aux célébrations rituelles de temples en tant que penari Topèng (danseur de masques).
De retour en France en 1986, elle suit des stages de jeu d'acteur avec Ariane Mnouchkine, Luc Faugère, Nicolaï Karpov et de clown avec Michel Dallaire, Philippe Goudard, Carina Bonan, Philippe Hottier...
Elle danse avec la compagnie Bhinneka Tunggal Ika, danses et musiques traditionnelles de Bali.
Elle est aussi l'auteur de "Visages", poème gestuel, "Fifi et Mimi", mime et théâtre masqué, "Pépite et sa valise... à malices", duo mime et piano, "Amour, Amor", pièce pour 2 facteurs, "La Marionnette et l'Oiseau", conte gestuel pour les tout-petits, "Contes et Pantomimes", "Contes et Danses de Bali", "Le Cadeau... oh !".

Mime et comédienne elle joue dans les compagnies Malabar, théâtre de rue, Action Commédia, Théâtre du Maliname, ça Vaut pas un Clown !, Fatta Morgana, Silobulle. Actuellement elle joue avec la Compagnie Bagages d'Acteurs, le livre en scène, "Les soeurs Tatin racontent … les gâteaux", lecture théâtrale, "Bestiaire", "Correspondances", lectures au chevet.
Depuis 1987, elle partage sa vie entre Bali, où elle est invitée à danser au cours de cérémonies, en tant que "penari topèng" danseur de masques, et la France où elle enseigne le mime et mouvement,  le théâtre dansé et masqué topèng de Bali, le jeu des demi-masques bondrès auprès d'élèves amateurs et de jeunes professionnels (à Montpellier : École Nationale Supérieure d'Art Dramatique L-R, Conservatoire d'Art Dramatique à Rayonnement Régional L-R, Université Paul Valéry, Centre des Arts du Cirque Balthazar, Théâtre Zô, à Nice : Théâtre de la Bohême, en Colombie : Teatro Taller de Colombia).
Intervenante artistique dans de nombreux collèges et écoles primaires à Montpellier, Avignon, Juan les Pins, Junas...
En 1991, elle fonde l’école et la compagnie Théâtre Zô, théâtre gestuel.
En 2008, Théâtre Zô devient Katung pour la création et la production de spectacles, Théâtre Zô se destinant uniquement à la formation.