topeng-dalem-14-1

 

Souvent appelée l'île des Dieux, Bali est une petite île de l'archipel d'Indonésie en Asie du Sud-Est.
De religion hindoue, la vie de l'île est ponctuée par de multiples cérémonies où danse, théâtre et musique constituent des éléments indispensables à leur déroulement.topeng-dalem-13-2

Le Topèng, théâtre dansé et masqué est un art ancestral toujours vivant à Bali.

 Il met en jeu les personnages archétipaux de la société balinaise, et relate des épisodes issus des Chroniques des rois de Bali, les Babad.

Les héros fondateurs de Bali, ancêtres divinisés, s’incarnent dans les masques et se présentent en personne au public par l’opération magique de la représentation.
Les acteurs-danseurs se répartissent les rôles ; tour à tour masques entiers, personnages de haute caste, et demi-masques bondrès, personnages populaires, sont mis en jeu.

A la fois sérieux et comique, sacré et populaire, le théâtre Topèng, dont les aspects parfois satiriques n’altèrent en rien sa dimension rituelle, “tisse quotidiennement les liens entre passé et présent, annule la différence, coagule le temps dans l’Instant”. (Catherine Basset)

Le Théâtre balinais est un théâtre physique, gestuel, il tient de la danse, du mime, du chant et très peu du théâtre psychologique. De ces qualités nait une forme théâtrale très visuelle où le corps du danseur devient architecture. L’harmonie de cet édifice en mouvement tient de la géométrie.

La danse des masques entiers, ne raconte pas d’histoire, ses mouvements sont liés au tempérament du masque et s’expriment dans une forme stylisée et sophistiquée.

Le terme topèng désigne à la fois le masque et par extension la représentation de théâtre masqué.

topen-tua-14-1

topeng-dalem-14-2

 

 

 topèng tua :

vénérable vieil homme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

topèng dalem

jeune souverain raffinétopeng-dalem-14-3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

montage-tut-geg-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

montage-tut-geg-3bondrès joged

personnage féminin comique, cette "coquette" invite des personnes de l'audience à danser

Avant de danser...

preparatifs

 

 

 

 

katunggegiran



 

 

 

 

 

 

 

Topèng Keras Pura Andakasa 2012 from Elisabeth Cecchi on Vimeo.

Rejang-Dewa-Pura-Andakasa-2012 from Elisabeth Cecchi on Vimeo.

 

montage 15 4 web1

 

Stages

Comme toute forme classique, l’apprentissage de la danse topèng nécessite une préparation physique et une maîtrise corporelle :

  • placement du corps et de la respirationstage-bali-12-4

  • souplesse et tonicité du corps

  • coordination motrice, isolation et indépendance des membres.

Étude des principes de la danse:

Postures et attitudes

  • Mouvements spécifiques reliant les attitudes entre elles

  • Démarches et déplacements dans l’espace

  • Déroulement de l’énergie dans le corps : keras (fort) et manis (doux)

  • Regard du masque

Étude de danses de style masculin et féminin :

  • Baris : danse martiale de style masculin

  • Topèng keras : haut dignitaire, masque de type vigoureux, danse issue du répertoire classique topèng

  • Rejang Dewa : danse rituelle exécutée par les jeunes filles lors de cérémonies

Apprendre et mémoriser ces chorégraphies c'est inscrire le mouvement dans la musique, intégrer les principes et les fondements de l'esthétique balinais.

 

stage-bali-12-6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

stage-14-3

stage-13-7